En Écoutant la nuit venir

D’après Le bruit et la fureur de William Faulkner, le projet En écoutant la nuit venir est un duo pour une danseuse et une comédienne. Inspiré des expériences que vit Benjy Compson, jeune homme autiste, le travail est porté sur la dimension poétique de sa réception du monde.

Toutes les expériences que nous traversons dans le roman sont si sensuelles qu’elles jaillissent comme des tableaux vivants, elles dansent sous nos yeux.

Comment donner vie sur un plateau à ce texte, puissant et brut ?

Il y a deux corps, deux visages, une danseuse et une comédienne pour donner vie au récit, pour penser un spectacle polysensoriel comme une expérience vivante.

Pourquoi deux femmes pour interpréter un rôle d’homme ?

Benjy est un personnage qui n’appartient ni à un temps, ni à un genre, il pourrait être interprété par un enfant, une femme, un homme… Le travail est inspiré de la danse bûto japonaise, nous cherchons à transcender la question du genre.

Distribution : Louise Chevillotte, comédienne | Elsa Colin, danseuse | Mathilde Roux, chorégraphe et metteuse en scène | Hugo Fleurance, créateur lumières